Le crédit voyage : est-ce une bonne idée de financer ses vacances avec un prêt ? Les avantages, les risques et les alternatives possibles

Aussi appelé crédit vacances, le crédit voyage est un crédit à la consommation que les établissements de prêts proposent aux particuliers afin de leur permettre de réaliser leurs projets de séjour de voyage ou de vacances. Il ne s’agit pas d’une appellation juridique, et est en réalité un prêt personnel. Ne nécessitant nullement un justificatif, vous pouvez utiliser les fonds comme bon vous semble, à la différence d’un crédit affecté.

Crédit voyage : quel est le montant du prêt et la durée du remboursement ?

Il incombe à l’organisme prêteur de décider des sommes prêtées ainsi que la durée du prêt. Financez vos vacances avec un crédit voyage chez Cofidis par exemple, avec un montant du prêt qui peut démarrer autour des 1000 euros et atteindre plus de 30 000 euros. Comme le crédit voyage figure parmi les prêts à la consommation, il peut facilement atteindre les 75 000 euros. L’idéal est de demander une somme correspondant précisément à vos besoins à votre banquier. Assurez-vous également que les mensualités que vous devez rembourser correspondent à votre budget.

A voir aussi : Idées où passer un week end pas cher en France

Quant à la durée de remboursement d’un crédit voyage, elle doit répondre à certaines règles. Si le montant du prêt est inférieur ou égal à 3000 euros, la durée de remboursement n’excède pas les 3 ans. S’il est compris entre 3000 et 6000 euros, la durée maximale est de 5 ans. Au-delà, les mensualités peuvent s’étaler jusqu’à 10 ans.

Portez une attention particulière au taux nominal et au Taux Effectif Global (TEG)

Le taux nominal est le taux des intérêts souvent mis en avant les établissements de crédit. Il s’agit du taux que vous aurez à payer tous les mois. Cependant, ce n’est pas l’indice le plus représentatif de votre crédit. Portez plutôt attention au Taux Effectif Global (TEG). Celui-ci inclut non seulement les intérêts, mais aussi les autres frais que vous devez vous acquitter comme les commissions, les rémunérations, les frais de dossier et les assurances obligatoires. Il est donc plus élevé que le taux nominal, mais il représente les frais réels à rembourser.

Lire également : 10 destinations de voyage à visiter en 2021

Quelles sont les autres alternatives pour financer votre voyage ?

Pour le financement de votre voyage, pensez à définir le mode de financement qui correspond le mieux à vos besoins. Selon la somme empruntée, vous pouvez choisir entre différents crédits.

Le prêt personnel

A l’instar du crédit voyage, le prêt personnel est un crédit non affecté. Vous êtes libre d’utiliser les fonds du crédit sans fournir un justificatif à l’organisme de crédit. Ce prêt est toutefois limité à 75 000 euros pour une durée de remboursement d’au moins 3 mois sans dépasser les 10 ans. Attention, un prêt personnel entraîne des frais de dossier dont le montant varie d’un établissement à un autre.

Le crédit renouvelable

Pour financer votre voyage, vous pouvez également opter pour un crédit renouvelable. Il vous permet de débloquer une réserve d’argent utilisable à tout moment. Le crédit se reconstitue au fur et à mesure des remboursements, dans la limite du montant maximum autorisé. Il est généralement conclu pour 1 an, avec cependant des taux plus élevés.

Les avantages du crédit voyage : possibilité de partir en vacances même en cas de budget limité

En dépit de ses risques, le crédit voyage présente certains avantages. Il peut être une solution pour partir en vacances même en cas de budget limité.

Le crédit voyage vous permet ainsi d'étaler vos dépenses sur plusieurs mois voire années dans la limite du montant emprunté. Vous pouvez donc régler votre séjour et vos autres frais liés au voyage sans avoir à avancer l’argent nécessaire. Les prêteurs proposent souvent des offres intéressantes avec un taux bas ou nul pendant une période donnée.

Les organismes financiers peuvent aussi proposer divers services supplémentaires tels que l'assurance annulation ou encore l'assistance rapatriement en cas de nécessité. En fonction du contrat souscrit, toutefois, ces prestations peuvent engendrer des coûts supplémentaires.

Pensez à bien souligner que le crédit voyage n'affecte pas votre solvabilité comme pourrait le faire un prêt immobilier ou automobile.

Avant toute demande d'emprunt, il est nécessaire d'évaluer sa situation financière afin d'envisager toutes les options possibles.

Les risques du crédit voyage : comment éviter le surendettement et les pièges à éviter

Le crédit voyage, comme tout crédit, peut présenter des risques de surendettement. Vous devez être responsable et bien évaluer votre capacité à rembourser l'emprunt avant toute souscription.

Vous devez vous méfier des pièges liés aux offres proposées par les organismes financiers. Certains prêteurs peuvent effectivement cacher des clauses abusives dans leur contrat, telles que des frais cachés ou encore un taux variable qui pourrait augmenter subitement.

Pour éviter ces pièges, vous devez demander une simulation d'emprunt afin d'éviter tout risque de surendettement.

Si malgré tous ces conseils vous rencontrez des difficultés pour rembourser votre crédit voyage, n'hésitez pas à contacter rapidement votre organisme prêteur afin de trouver ensemble une solution viable et pérenne.