Les documents à demander pour une location saisonnière

Lorsque vous devez opter pour la location saisonnière, certains documents sont à demander au propriétaire du bien. Ils sont importants puisqu’il vous protège vous ainsi que le propriétaire des lieux. Quels sont alors ces documents ? Voici ici les principaux documents à demander lors d’une location saisonnière.

Un contrat de location saisonnière

Le contrat de location est l’élément le plus important dans chaque location. Ainsi, lorsque vous prenez un bien en location saisonnière, votre propriétaire doit vous le fournir. Il sert à vous notifier les caractéristiques du bien immobilier. Ces derniers sont entre autres la durée du bail, son prix, vos coordonnées et les charges locatives. Le contrat de bail doit comporter aussi les clauses particulières, le montant du dépôt de garantie sans oublier le contrat de restitution. Par ailleurs, ce document doit être explicite sur le descriptif du logement, le versement d’avance et l’adresse du bien saisonnier à louer. L’ensemble de ces documents doit être suivi d’un état des lieux.

A découvrir également : Auberges de jeunesse : le choix idéal pour un hébergement économique et convivial

Les conditions générales de location

Elles sont utilisées à titre de contrat cadre aussi bien pour le locataire que les candidats locataires qui doivent louer ou réserver un bien saisonnier. Les conditions générales de location sont   adaptables à tous. D’ailleurs le propriétaire n’a besoin que d’en rédiger un seul à utiliser tout le long de l’exercice de son activité.  Ce document est utile en ce sens qu’il vous permet d’avoir une idée des conditions de location. Ainsi, vous pouvez éviter la réservation d’un bien qui ne vous convient pas. Bien sûr, ces conditions sont moins explicites que le contrat de bail lui-même.

A lire également : Conseils pour trouver des hotels pas chers

L’état des lieux

Avant toute signature du contrat de location saisonnière, vous devez faire l’état des lieux. Cela doit se réaliser aussi bien par le propriétaire que par vous (locataire). Il peut aussi être fait par votre représentant. Le principe de l’état des lieux est simple. Le propriétaire et vous devez vous rendre dans le logement afin d’être en accord avec le contenu qui s’y trouve. Notez que vous devez vous y rendre ensemble. Il est fourni à votre arrivée puis à votre départ. En cas de dommages dans le logement, vous devez tout réparer ou tout payer au propriétaire. Ce document est important en ce sens qu’il vous protège en évitant les litiges.

En somme, pour la location saisonnière, il est important de demander certains documents à son propriétaire. Il s’agit entre autres du contrat de location, des conditions de location saisonnière et de l’état des lieux.

La caution et les modalités de paiement

En plus des documents dont nous avons parlé précédemment, pensez à bien vous renseigner sur la caution et les modalités de paiement lorsque vous envisagez de louer un logement saisonnier. La caution est une somme d’argent que le locataire verse au propriétaire en garantie du respect des engagements pris dans le contrat. Elle peut varier selon les exigences du propriétaire et la durée de location. Pensez à bien noter que cette somme ne doit pas dépasser deux mois de loyer pour une location vide, ni un mois pour une location meublée. Cette caution doit être versée à l’arrivée du locataire dans le logement ou bien avant son entrée dans celui-ci.

Quant aux modalités de paiement, elles doivent aussi faire l'objet d’une attention particulière lorsqu’on envisage de louer un logement saisonnier. Pour éviter tout malentendu avec votre propriétaire, informez-vous sur les conditions spécifiques relatives au mode et à la périodicité des paiements qui sont énoncées dans le contrat.

Toutefois, sachez qu’en principe, en ce qui concerne les locations saisonnières, il est demandé aux locataires une avance à hauteur de 30 % du coût total du séjour lorsqu’ils effectuent leur réservation. Le solde, quant à lui, sera payé par avance ou bien directement auprès du propriétaire dès votre arrivée sur place.

Si vous êtes attentif aux documents nécessaires pour louer un bien immobilier pendant vos vacances (contrat, détails sur les conditions, état des lieux, caution et modalités de paiement), vous êtes sûr d’éviter les mauvaises surprises. Votre séjour sera alors agréable pour vous et votre famille.

Les justificatifs d’identité et de domicile du locataire

Au-delà des documents relatifs à la location elle-même, vous devez vous assurer que le locataire est bien qui il prétend être. En tant que propriétaire d'un logement saisonnier, vous êtes en droit de demander des justificatifs d'identité et de domicile au futur occupant.

Le premier document à fournir est une pièce d'identité valide telle qu'une carte nationale d'identité ou un passeport. Ce justificatif permettra notamment de vérifier l'âge du locataire et son lieu de résidence.

En ce qui concerne le deuxième document, il peut prendre plusieurs formes : une facture récente (eau, électricité ou téléphone), un relevé bancaire ou encore une attestation sur l'honneur certifiant votre adresse actuelle. Ce justificatif sera utilisé pour confirmer l'adresse indiquée par le futur locataire dans son contrat ainsi que pour s'assurer qu'il habite bien à cette adresse.