Les périmètres ZTL en Sicile : ce qu'il faut savoir

Face aux ZTL en Italie, on a envie de dire attention aux arnaques. Ces restrictions et la voie publique donnent l’occasion à plusieurs personnes de piéger les étrangers. Bon nombre sont ceux qui se laissent prendre sans se rendre compte et en sortent perdants avec de grosses amendes. Vous prévoyez de faire un voyage en silice et vous appréhendez certainement. Afin d’éviter d’éventuels encombres, il vous faut connaître tout ce qui est en lien avec les ZTL en Italie et plus précisément en silice. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir alors sur les périmètres ZTL en Sicile.

Qu’est-ce que les périmètres ZTL en Sicile ?

Quand on parle des périmètres ZTL, il s’agit de périmètres réservés  aux riverains et aux personnes autorisés. En effet, il s’agit de rue dédiée à l’usage des piétons. Par la même, ils sont créés pour servir aux véhicules non motorisés à deux roues, aux bus et à des professionnels. D’un autre bord, il sert à des ayants droit comme les livreurs, les riverains ainsi que les services de sécurité.

A lire aussi : Programme MyCapricorne : avantages et inscription chez Air Austral et Air Madagascar

Il s’agit d’un système installé un peu partout et signalés par un cercle rouge sur un panneau blanc qui indique : Zona Traffico Limitato. En français, ZTL signifie Zone à Trafic Limitée.

A lire aussi : Les destinations en avion les plus facilement atteignables

Où se situent les périmètres ZTL en Sicile ?

De manière générale, en Italie, les zones ZTL sont installées presque partout. Elles sont d’autant plus présentes dans les endroits à connotations historiques. Les périmètres ZTL sont beaucoup plus concentrés dans les centres-villes italiens qui possèdent un centre historique. C’est d’autant plus ce qui consolide le fait d’une libre circulation autorisée uniquement aux riverains et aux véhicules enregistrés  autorisés. Vous retrouverez ainsi les zones ZTL dans toutes les villes où vous irez si vous êtes touristes, car elles ont sûrement des connotations historiques.

Comment se comporter face à une zone ZTL ?

Il est strictement interdit d’emprunter un de ces périmètres en dehors des heures requises. Ça l’est encore plus  quand vous êtes un véhicule étranger et que vous n’avez pas d’autorisation requise. Vous vous exposez au risque d’une amende comprise entre 100 et 200 € si vous y circulez sans détenir une autorisation. Un contrôle scrupuleux de ces zones est assuré par des caméras de surveillance. Des panneaux vous annoncent l’entrée dans une telle zone. Il vous faut donc y prêter grande attention.

Afin d’être libre de circuler, il est conseillé de se faire enregistrer le temps de son séjour ou encore de payer un pass ZTL. Votre hôtelière pourrait efficacement vous aider à enregistrer votre immatriculation. En ce qui concerne le pass ZTL, les autorités policières devraient vous montrer la procédure à suivre dans le but d'éviter les problèmes.

Quels sont les objectifs des périmètres ZTL en Sicile ?

Les périmètres ZTL servent à limiter la circulation des véhicules dans certaines zones de la ville. Pourquoi ? Tout simplement pour réduire les émissions de gaz polluants en milieu urbain et ainsi préserver l’environnement. Le but est aussi d’améliorer la qualité de vie des habitants, notamment en réduisant le bruit et les embouteillages qui engendrent stress et fatigue.

Ces zones visent à protéger le patrimoine historique de la ville. La Sicile a une richesse historique inestimable qu'il faut préserver contre toute forme d'agression extérieure, comme celle du trafic routier.

Il ne s'agit pas seulement d'un objectif environnemental ou culturel, mais aussi économique, puisque cette réglementation a pour effet immédiat une limitation du tourisme automobile dans les centres-villes, ce qui favorise un développement plus durable basé sur un tourisme respectueux des sites touristiques, tout en permettant aux piétons et cyclistes l'accès facile au centre-ville. En définitive, ce sont tous ces facteurs conjugués qui justifient l'existence même des périmètres ZTL en Sicile.

Vous avez une responsabilité lorsque vous vous déplacez sur le territoire sicilien, afin non seulement de respecter les normes locales, mais aussi de contribuer à maintenir cet équilibre fragile entre conservation du patrimoine naturel et culturel, tout en assurant votre propre confort lors de l'exploration de ces lieux fascinants.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect des périmètres ZTL en Sicile ?

Le non-respect des périmètres ZTL en Sicile peut vous coûter cher. En effet, les sanctions sont assez lourdes pour dissuader quiconque de violer cette réglementation.

La sanction financière est la première et la plus courante, avec une amende pouvant aller jusqu'à 100 euros pour les contrevenants. Les conducteurs peuvent aussi se voir retirer des points sur leur permis de conduire s'ils commettent une infraction dans ces zones réservées aux piétons.

Il existe d'autres types de sanctions non pécuniaires qui peuvent être imposées par les autorités locales compétentes. Par exemple, votre véhicule peut être immobilisé ou mis en fourrière si vous êtes surpris à circuler dans un périmètre ZTL sans y avoir été autorisé.

Il faut éviter de tomber sous le coup de ces sanctions sévères qui peuvent affecter votre budget et causer des désagréments considérables durant vos vacances.

L'ignorance des règles n'est pas une excuse valable devant les forces de l'ordre siciliennes, car celles-ci ont mis à la disposition du public toutes les informations nécessaires concernant chaque zone protégée par la réglementation sur les périmètres ZTL. Il suffit simplement d'être attentif aux panneaux indicateurs placés stratégiquement tout au long du parcours emprunté par le visiteur pour éviter toute infraction involontairement commise.